Deux mondes, le même combat
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Anecdote : la mort du roi Sanse

Aller en bas 
AuteurMessage
[MJ] Mortis
.:: Maître de Jeu ::.
.:: Maître de Jeu ::.
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Anecdote : la mort du roi Sanse   Jeu 15 Mai - 13:45

La mort du roi Sanse
Par Palin

Les Dragons venaient de disparaître. Tous ou presque s’étaient déliés de leurs maîtres sans explication et avaient fuis vers le lointain-Ouest. Aux yeux de l’Est, ils avaient fuis vers l’Ouest. La belle Dragonne Gimae, déjà liée au roi Sanse fût l’une des rares à rester. L’empereur Zanthas, qui n’était pas encore lié perdait donc tout espoir de pouvoir dompter un Dragon, ce qui était l’ultime acte de bravoure de l’Est.
En l’an 3 des ages noirs, le roi Sanse fût invité au royaume de l’Est, officielement c’était une visite diplomatique.

Voici l’histoire de la mort du roi Sanse

– NON ! Je refuse que tu m’accompagnes, cette fois.
– Mais enfin, père, pourquoi ?

Le roi Sanse, père d’Akiro refusait pour la première fois que son fils le suive lors d’une visite diplomatique.

– S’il m’arrive quelque chose, je veux quelqu’un de confiance pour reprendre les reines du pays.
– Que peut-il vous arriver ? Vous allez en pays ami !
– Zanthas croit que vous leurs empêchons d’avoir des Dragons.

En effet, d’après ce que j’ai entendu des discutions, l’empereur Zanthas était entré dans une colère noire en apprenant que Sanse était l’un des dernier lié. A cette information avait suivit seulement une semaine après l’invitation à se rendre à Kokudo
L’empereur avait piégé le roi : si il n’allait pas à Kokudo, c’était comme une déclaration de guerre, si il y allait, c’était comme si l’agneau se jetais dans la gueule du loup. Sanse tenter de préserver la paix en choisissant de faire le voyage. Il espérait que ce ne serait pas un piége. Le roi Sanse était un homme sage, mais vieillissant. Il faisait semblant de croire à la véracité de cette visite. C’est pourquoi il n’emmena pas ses meilleurs guerriers avec lui. Seul son ancien ami, un chevaucheur de Dragon qui s’était retiré au temple Rakude. Il rejoignit le roi et sa poignée d’hommes peu avant qu’ils ne traversent le pont du milieu.
Je faisais partie de ce groupe, étant le confident du roi, j’avais insister pour le suivre, de plus, il fallait quelqu’un pour raconter les événements qui allaient arrivé, qui seraient sans doutes décisif pour l’avenir des deux royaumes.
Nous sommes partis à la troisième lune noire de l’année du serpent. Le roi avait choisis vingt hommes dans l’armée. Ce n’étaient que des hommes dont la descendance était assurée. Tous étaient « fidèle au roi jusqu'à la mort » ; des guerriers dignes de confiance, mais qui ne tiendraient pas face aux barbares de Zanthas, et qui ne manquerait pas à l’armée en cas de guerre. Sanse les fit porter les costumes des archers de San’pai, des épéistes de Yuushi. Ils avaient l’apparence des meilleurs guerriers du royaume.
Nous avons passé les palissages du fort des marécages quelques jours avant la pleine lune. Le roi à décider de ne pas rester dans le fort, il décida de risquer le passage à proximité des plaines folles pendant la pleine lune. Je me suis dis qu’il serait facile de faire passer un meurtre pour un massacre par des bêtes sauvages dans cette zone.

– Zanthas ne risquera pas ses meilleurs guerriers à cette folie. Et s’il décide d’envoyer beaucoup d’homme afin de vaincre nos hommes déguiser en guerrier de l’élite, il ne pourra plus envahir l’Ouest avec le peu d’armée qui lui restera après le passage de milliers de bêtes enragées.

Nous sommes donc partis le lendemain sur la route qui marque la limite sud des plaines folles. Seulement deux hommes trouvèrent la mort lors de l’attaque de grands chats sauvage. Certains hommes de l’Est domptait ces bêtes et s’en servait de monture.
Mis à part cette attaque, notre petite troupe passa inaperçue des monstres de cette plaine. Une partie des vivres disparurent. Mais la traversée se fit rapidement malgré tout.

Nous arrivâmes à Kokudo à la quatrième lune noire de notre année. L’accueil y fut somptueux. Un délicieux repas nous fut proposé le soir, en compagnie de l’empereur et de ses meilleurs hommes. A eux seuls, ils égalisaient nos vingt hommes en quantité de muscle. Je sentais pourtant une tension sous-jacente dans les rapports entre le roi Sanse et l’empereur Zanthas.
Le lendemain, je ne fus pas autorisé à assister aux négociations entre les deux dirigeants. Qui durèrent toute la journée. Quand les serviteurs ont apporté la nourriture sous les coups de midi, j’ai pu apercevoir les visages des deux grands hommes. Le roi Sanse était résigné, fatigué et pourtant déterminé. Zanthas avait l’air plein de rage, tentait d’intimider notre roi.
Le soir arriva enfin et notre noble roi sortis de la pièce, suivit de prêt par un homme, il réussi a me glisser ses quelques mots que je n’oublierais jamais.

– Partez au plus vite… La voie la plus rapide… La guerre approche…

Seul le regard que me lança Sanse à pu me convaincre de prendre la fuite. Au milieu de la nuit, nous avons délaissé le roi après un long débat, j’ai réussi à convaincre les hommes que c’était uniquement la volonté du roi et non la mienne. Même l’ancien chevaucheur de Dragon jura de protéger les guerriers puisque c’était la volonté de Sanse.
Nous sommes repartis à travers la campagne, longeant les marécages pour rejoindre le pont.
Au matin, nous entendîmes des chevaliers derrière nous, Ils n’étaient pas suffisamment nombreux pour espérer nous abattre, c’est pourquoi, sous les conseils de Baredo, l’ami de roi, certains hommes se cachèrent dans les arbres, prêt à leur tendre une embuscade. Le chevaucheur accueillait les cavaliers seulement une heure après.

– Belle matinée, mes amis.
– Sans doutes pour l’Est, mais pas pour vous. Zanthas à rompu l’alliance pour haute trahison. Votre roi est mort pour ses crimes.

J’observais à ce moment le visage du chevaucheur et je vis passer l’éclair de rage dans ses yeux au moment ou il appris la mort de Sanse. Il fis un petit signe de main et tout les hommes s’abattirent sur les barbares de Zanthas, même moi je rentrais pour la première fois de ma vie dans un combat.
Ils étaient une demi-douzaine, tous avaient des chevaux. Nous avons perdu encore un homme. Il restait quatre chevaux après le combat. Trois hommes furent envoyés en messager, en apportant avec eux le corps de notre défunt compagnon. Je restais avec Baredo et une dizaine d’homme.
Le soir suivant, nous avons monté le campement, à moins d’une journée de marche du pont.

Je me suis réveillé au bord du fleuve, avec une énorme bosse sur le crâne.

– Tu vas passer dans l’Ouest, ta mission est de raconter ce qu’il s’est passé ici. Bonne chance.

Je n’ai toujours pas compris comment, mais je me suis retrouver en un éclair de l’autre coté de la rivière Ikemi, et je regardai, impuissant, des monstres humain se jeter sur Bardo, de l’autre coter. Il se battit longtemps et sa bravoure ne faillit que face à Zanthas lui-même.
Le pont n’était pas très au nord d’ici. Les hommes s’élancèrent immédiatement vers celui-ci. Je connaissais un peu la région et je dû me cacher dans une grotte que personne d’autre que moi ne connaissait. C’est dans cette grotte que j’écris ce texte et j’espère que quelqu’un le trouvera avant que Zanthas ai pu détruire l’Ouest.


Palin, scribe royal en l'an 3 de l'époque Noire

Un certain Akiro qui avait assisté à la fuite du scribe découvris dans la grotte un homme dont la vie s’était échappée. Akiro était le roi de l’Ouest et avait repousser l’envahisseur jusqu’au pont, ou il le maintenait grâce aux performances des archers de San’pai.
Akiro avait vaincu Zanthas et avait perdu un bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parkour26.skyblog.com
 
Anecdote : la mort du roi Sanse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Anecdote savoureuse
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
2 Worlds :: Hors RP :: Histoire-
Sauter vers: